Des hommes et des robots sur Mars

2025 : un piano sur les Kerguelen 

Le 14 janvier 2004 , le président Bush , dans le programme Constellation, fixait un objectif : arrivée de l ‘homme sur mars . Au même moment , JP Raffarin, premier  ministre de la France de J Chirac  , depuis 2002, fixait son objectif : arrivée du TGV à Strasbourg !

 

. Et cette amputation de la vision périphérique continue. Comme une anomalie génétique de la tribu politique française, où la reproduction endogamique en cercle fermé ne permet pas le renouvellement du stock des gènes transmis. Ainsi  aujourd’hui , pendant que la Chine , depuis octobre 2013, trace   , avec une  armada de pelleteuses , de perceuses, de camions  et de buldozers  ,   ses premiers tronçons d’une nouvelle  route de la soie,  liaison ferroviaire pharaonique  du  projet pour rejoindre l’ Europe   en passant par le Kirghizistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, l'Iran ,  chez nous il a fallu quatre  présidents de la République et 5 présidents de région  pour les 2O0 km de la ligne  TGV Nîmes – Perpignan , par Montpellier !

 

Alors qu’en sera t il pour la France de l’ Océan Indien ? Lous XVI avec Monsieur de La Pérouse , nous a donné le Pacifique sud . Au sud de l’ Océan Indien nous avons les terres Australes, dont l’Archipel des Kerguelen, grand comme la Corse. 

 

En 2025, deux femmes, Marieke Huymans – Berthou et Anne Lise Le Pellec,  sur le Lady Flow  , qui  depuis 2015 mène à la voile l’invraisemblable programme  artistique « Pianocéan », donnant d’escale en escale et de port en port , des concerts de piano à même le pont arrière du voilier, arriveront ax Kerguelen , pour le projet de leur dernier concert. Mais encore faudrait il qu’aux Kerguelen, à Port aux français, il y ait un brise lames, une jetée , un port vrai, pour y jeter l’ancre. Parce qu’aujourd’hui encore , quand le Marion Dufresne arrive 2 fois par an , il faut tout transborder, faute d’une jetée. En deux siècles, il ne s’est pas trouvé un gouvernement  français pour bâtir un port dans la Corse de l’ Océan Indien.

 

Loiis XIV a construit  intégralement Sète en un tour  de main , pour donner à la France un port sur la Méditerranée et nous nous ne pourrions pas  donner à la France des XXIè et XXII èmes siècles,  le port et l’éco-ville pour rayonner sur les confins de la Planète ? Avec au passage un  saut de civilisation où 63 000 jeunes, croupissant dans des prisons cloaques , forcément sordides , auraient enfin un avenir de bâtisseurs de  port , d’aéroport et de ville nouvelle,  du nouveau «  nouveau monde ». Avec même le  ministre Jérôme Cahuzac en chef de ce fantastique chantier ....

 

Mais pour cela , en 2019 , quand on votera , il faudra avoir une capacité de voir autrement plus loin que la gare TGV de Strasbourg ou de Bruxelles.

Tel : 06 03 40 30 23

FORCE VIE   avec Jean Claude Martinez