TOUS CES OUVRAGES SONT EN VENTE ,  VOUS DEVEZ CLIQUER SUR LE LIEN QUI VOUS DIRIGERA VERS LE SITE MARCHAND

2016

Ma République des Maires

Dix élections au suffrage unversel direct ont donné un président qui a tous les pouvoirs, mais aucun résultat. Il est omnipotent et en même temps impuissant. Il faut revenir système politiqu qui apermis au général de Gaulle, en 7 ans, de 1958 à 1965, de redonner à la France le plein emploi, la croissance , la prospérité, et sa place au sommet Ce système qui a marché, c'est l'élection du président de la République par les hommes de sagesse et raison qui ont toute la confiance de la nation : les maires évidement.

2015

La Syrie, l'Irak et la Libye dans l'état déchiré que l'on sait. En frontière, le Mali en sursis, la Tunisie en répit, l Egypte incertaine, et Gaza en quête toujours de l impossible paix. Même l Algérie, militaire et gazière, a l avenir fragilisé de ses jeunes par millions sans horizon. Sur cette Méditerranée de tous les dangers, le seul pôle de stabilité, c est la vieille nation alaouite, avec son Roi enraciné. On devrait s  en réjouir. Eh bien non ! Tout ce que le Paris-Bruxelles d avant la tragédie Charlie a compté de progressistes, a critiqué le Maroc, son patriarcat, son Roi et son Sahara, au nom du temple européen des libertés, dont chacun voit pourtant les limites en Ukraine. Ce discours convenu sur la monarchie marocaine qui aurait le tort de ne pas être républicaine, génère depuis des années des livres et des tensions à répétition. Ici ce n est pas un de ces livres de plus « sur le Roi », mais un livre document essentiel sur les défis cruciaux que la France et l Europe ne peuvent relever qu « avec le Roi ». Pourquoi ? Tout simplement parce le Roi du Maroc sera toujours là quand cinq ou six présidents se seront succédés à l Elysée. Et qu après lui il y aura toujours un Roi. Comme il a donc la durée pour que les grandes mutations de paix en Méditerranée soient réalisées, l objet de ce livre est de les lui suggérer.

CENT DISCOURS POUR LA FRANCE

Jean-Claude Martinez

Ce livre de raison et de coeur veut dire clairement "non à l'Europe que nous impose les technocrates de Bruxelles et les hommes politiques en France. Non à l'Europe des banquiers, des impôts augmentés et du droit de vote aux étrangers. Non à l'Europe qui promet la paix et amènera la guerre... Oui à l'Europe des Patries, de la France continué par une grande politique en Méditerranée".

L'EUROPE FOLLE

Jean-Claude Martinez

Avec plus de mille taxes, cotisations, redevances et prélèvements de tous ordres, la France est un pays qui a plus d'impôts que de fromages. Et quels impôts !
- Les plus complexes : le Code général des impôts compte plus de quatre mille articles. Au rythme de quinze minutes par article, il faut six mois pour le lire. Des années pour le comprendre. Et le reste de la vie pour s'en remettre.
Toujours d'actualité

 

Une constitution fiscale pour l'Europe

DEMAIN 2021

la France entre la région, l'Europe et le monde

Europe-Etats Unis le guerre agricole de 40 ans      Le 1er janvier 2006, la guerre agricole Europe - Etats-Unis sera définitivement terminée. Un accord mondial sur le commerce finira par entrer en vigueur avec ses clauses agricoles. Il entraînera la suppression progressive de tout soutien aux agriculteurs européens. C'est cet événement majeur de l'histoire de l'humanité, la perte par l'Europe de son héritage agriculturo-terrien qui la fondait, que ce livre décrit au travers de la guerre agricole de 40 ans que les Etats-Unis ont livré à l'Europe pour la priver de ses armes d'alimentation massive et s'assurer le contrôle du nouvel ordre alimentaire mondial.

La mondialisation économique et financière pose un problème aux gouvernements du monde. Dès lors que, depuis soixante ans, du GATT à l'OMC, les dirigeants ont mené une politique de réduction massive des protections douanières pour, à terme, aller à leur suppression, les échanges commerciaux internationaux se font entre des pays aux coûts fiscaux, sociaux et environnementaux de production outrancièrement inégalitaires.

Les conséquences de ces asymétries dans les échanges sont aussi connues que non résolues. Dans les pays développés, c'est la désindustrialisation, la désertification rurale, le chômage et la déstabilisation financière des systèmes de protection sociale. Dans les pays émergents, de la Chine au Brésil ou à l'Inde, c'est la surexploitation des hommes et de l'environnement. Faute de pouvoir rétablir les barrières douanières, dès lors que le protectionnisme n'est plus accepté et que le libre-échange a idéologiquement gagné, les gouvernements en sont réduits aux soins palliatifs. 
L'Europe par exemple, pour atténuer les effets du différentiel de coûts de production, baisse les cotisations sociales sur les salaires. En faisant semblant de croire que cela rétablit l'équilibre avec le travail à 25 centimes d'euros de l'heure du travailleur chinois. Dans ce désarroi politique et intellectuel, les chercheurs du Fonds Interdisciplinaire de Recherches Européennes Fiscales (FIREF) ont mis au point l'outil permettant de traiter les asymétries économiques planétaires: droit de douane de nouvelle génération parce que déductible par l'exportateur, sous forme d'un crédit douanier, de ses achats sur l'économie du pays importateur. 
Modulable, remboursable, négociable et bonifiable, ce nouveau droit de douane déductible réconcilie le libre commerce nécessaire et les protections économiques tout aussi indispensables 

Avec 732 députés depuis juillet 2009, 1 552 assistants parlementaires et 5 933 employés qui travaillent dans l’Administration, le Parlement européen est aujourd’hui une ville de 9 000 habitants équivalent à Limoux ou Briançon.

Mais, avec un budget de 1,5 milliard d’euros en 2009, le Parlement européen pèse financièrement beaucoup plus que toute la région de Languedoc-Roussillon avec ses cinq départements, ses 2,5 millions d’habitants et au simple budget d’un milliard d’euros. C’est dire qu’en population et budget, le Parlement européen se compare à une grande collectivité territoriale jusqu’au y observer même des hold-up, comme en février 2009, où la banque ING du Parlement a été « braquée ».

On ne peut plus alors se contenter d’étudier ses compétences juridiques, ses pouvoirs ou son mode d’élection. Il y a bien plus que cela au Parlement. A Bruxelles et à Strasbourg, c’est une population de plusieurs milliers « d’habitants » dont il faut assurer au quotidien l’alimentation, le logement, les transports, l’hygiène et même les distractions avec les salles de sport ou le cinéma. Voire la religion avec les salles de prières.

C’est précisément cette vie inconnue du Parlement européen avec ses nuits, son souterrain, ses fonctionnaires, chauffeurs, employés, assistants, médecins, médecins, vigiles et bien sûr députés, qui vivent 5 jours par semaine, 3 semaines par mois et 10 mois sur 12 ensemble, que ce livre révèle. Cette histoire secrète du Parlement européen, c’est l’anthropologie d’une « tribu » continentale, avec ses codes, ses rites sa langue. C’est C. Lévy Strauss ethnologue chez les indiens Bororos du Brésil, qui étudierait ici les mythes de Strasbourg ou Rémy Chauvin qui serait émerveillé par les Bonobos d’un Zaïre bruxello-strasbourgeois.
C’est un dictionnaire « amoureux » du Parlement européen.
J’ai vécu avec eux, partagé leurs cérémonies, leurs curiosités et jusqu’à leur religion « qu’ils appellent « droits de l’homme », avec encore des sacrifices humains, lorsqu’en 2004, par exemple, ils ont lapidé un commissaire italien Rocco Buttiglione.

Avec Norma Caballero, qui a photographie, pendant deux ans, les hommes de ce Parlement, j’ai écrit ce livre sur la vie quotidienne d’une énorme village européen, avec son petit peuple nomade qui, chaque mois, quitte son campement de Bruxelles pour une transhumance vers Strasbourg.
Ces deux regards croisés, le mien de l’intérieur et le sien de ses hauteurs, ont donné ce livre, en couleur et en chaleur, qui décrypte les choses cachées depuis l’origine d’un Parlement européen où s’écrit au quotidien un morceau de l’histoire de 500 millions d’européens.

2014

Après 30 ans d'application, quel est le bilan de l'autonomie financière territoriale, notamment dans l'Espagne aux régions financièrement asphyxiées, dans la France aux emprunts toxiques des collectivités et dans bien des villes du monde, où en rhizome et par capillarité les cas de corruption ne sont plus isolés ? La doctrine majoritaire dit l'efficacité, l'efficience et donc la performance du paradigme autonomiste ; dans les réalités de nombreuses expériences, ce n'est pas toujours ce qui est observé.

2013

Jean-Claude Martinez, comme il sait si bien le faire, dénonce avec vigueur toute l'hypocrisie qu'il y a dans les arguments favorables à la loi sur l'euthanasie. Ce ne sont que raisons politiques et financières qui justifient "la piqûre pour tous" ! Enfin la vérité sur ce projet morbide.

Résumé

Ses tenants ont beau la magnifier comme le bouquet final d'un feu d'artifice des mille libertés, l'euthanasie n'est que le produit d'une économie et d'une politique. C'est parce que l'Europe de la récession, aux 20 millions de pauvres, est devenue un océan de chômage du fond duquel ne monte plus aucune étoile nouvelle, que le gouvernement de la France, financièrement acculée, choisit en effet "la piqûre pour tous". Comme une seringue d'or facilitant les équilibres budgétaires, dans un bouillon de culture qui sent le ranci des vieilles idéologies, du malthusianisme, de l'obscurantisme et du nihilisme.
Mais les idiots utiles de droite se préparent à vendre la seringue pour se faire piquer, pendant que ceux de gauche travaillent déjà à se la faire rembourser, sans jamais comprendre que le mal de celui qui veut mourir vient de plus loin que la maladie qu'il affronte. Car s'il a pris la vie en haine, c'est qu'il n'a plus la flamme d'un bonheur et s'il veut mourir, c'est pour cesser de ne plus pouvoir croire.
La loi sur l'euthanasie, loin d'être l'extase de la République, dans la fraternité compassionnelle des injections, n'est donc que la fuite en avant d'une société qui ne voulant pas voir les détresses qu'elle crée, préfère éliminer tous ceux qui viennent les lui rappeler. En leur faisant croire au passage qu'ils le lui ont demandé.
C'est cette hypocrisie que ce livre débride, en disant les raisons de la colère à voir une loi pour faire mourir avec une longueur d'avance, juste au moment où le génie des hommes va faire gagner définitivement la vie. 
Jean-Claude Martinez, professeur agrégé de droit public et de sciences politiques à l'université Panthéon-Assas, Paris 2, député européen et national pendant 22 ans, conduit, pour les élections européennes 2014, comme en 2009, les listes européennes pro-vie "La vie pour tous".

2012

Les 7 sujets

dont les candidats à la présidentielle ne vous parlent pas.
Cela fera 4 ans en janvier que ce livre est sorti, je revendique plus que jamais cette vision pour notre pays avec quelques urgences que nous dicte à marche forcée l'actualité.

2005

crbst_c171_3A10.jpg
J‘APPRENDS À LIRE LA CONSTITUTION EUROPÉENNE De A à Z

448 articles, 36 protocoles et 48 déclarations ajoutés, deux volumes avec 784 pages et 1,9 kilogramme : c‘est la Constitution européenne. Esthétiquement, son texte est laid. Mais s‘il n‘y avait encore que cette forme disgracieuse ! Il y a en plus et surtout le fond, économiquement de droite par son ultra libéralisme sauvage, socialement réactionnaire avec le Pacte d‘austérité budgétaire, politiquement oligarchique, humainement pharisien et historiquement daté quand le monde qui vient est en train de se planétiser.
C‘est le défaut majeur de cette Constitution. Elle consacre une langue politique dialectale, quand on sent monter, de Seattle à Cancun et de Götteborg en tsunamis, le besoin d‘une nouvelle langue politique planétisée à la dimension d’une humanité en train de se mondialiser.
Sorte de créole continental né du métissage, sur 40 ans, de 33 000 nomades parqués dans un petit quartier de Bruxelles, l‘européen de cette Constitution est une langue de Schtroumpf. Simplement, au lieu d‘être bleus, les petits hommes de la tribu européenne sont gris. De toute la gamme des gris, du vert de gris au gris gris. De fait, ils ont leurs amulettes et leur langue codée est le premier de ces “signes ostensibles” d‘identification tribale. Comme par des tatouages ou des scarifications les primitifs se reconnaissent, dans la tribu européenne on ne se marque pas aux lobes de l‘oreille ou du nez mais par un piercing linguistique sur les cordes vocales. Histoire d‘émettre des sons à nulle autre espèce pareille. Là où, par exemple, le pigeon roucoule, la poule caquette et l‘âne braie, l‘Européen, lui, onomatopète. D‘où “Cobu” pour Commission budgétaire ou “Cocobu” pour Commission du contrôle budgétaire. Mais il y a surtout les milliers d‘acronymes ou d‘abréviations, de PAC à Feder en passant par ACP, URBAN ou Euromed.
C‘est tout cela que ce lexique apprend pour lire couramment la Constitution européenne précisément.

tous les ouvrages de JC Martinez depuis 1979

  • Avec Henri Dorandeu et Marie-Françoise Furet, La Guerre et le Droit, Paris, Pedone, 1979

  • Le Statut de contribuable : l'élaboration du statut (préf. Pierre Lalumière et Georges Péquignot, av.-propos Max Laxan) 

  • Avec Pierre Di Malta, Droit budgétaire, Paris, Librairies techniques, 1982

  • Le Commerce des armes de guerre, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? 

  • La Fraude fiscale, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 2180), 1984 )

  • Lettre ouverte aux contribuables, Paris, Albin Michel, coll. « Lettre ouverte », 1985,

  • Les Conventions de double imposition, Paris, Litec, 1986

  • Dir. avec Jean Lamarque et al., 1789-1989, la révolution fiscale à refaire, Paris, Litec, 1987

  • Avec Pierre Di Malta, Droit fiscal contemporain : l'impôt, le fisc, le contribuable, t. I, Paris, Litec, 1986

  • Les Cent Premiers Jours de Jean-Marie Le Pen à l'Élysée, Paris, Lettres du monde, 1988

  • Autant en emporte l'Europe, Paris, Jean-Cyrille Godefroy, 1989

  • Avec Pierre Di Malta, Droit fiscal contemporain : les impôts, le droit français, le droit comparé, t. II, Paris, Litec, 1989

  • Dir. et al., L'Impôt sur le revenu en question, Paris, Litec, 1989

  • Maastricht, le non de tous les miens, Paris, Lettres du monde, 1992

  • Cent discours pour la France : le Front national à Strasbourg (préf. Jean-Marie Le Pen

  • Dir. et al. (préf. Henri Yrissou), La Réforme fiscale contre le chômage, Paris, Lettres du monde, 1995

  • L'Europe folle (préf. Jean-Marie Le Pen), Ploufragan, Les Presses bretonnes, 1996

  • Dir. et al., Dieu et l'Impôt, Paris, Godefroy de Bouillon, 2001

  • La Piste américaine : vache folle, fièvre aphteuse, Paris, Lettres du monde, 2002

  • La Faucille ou Le McDo' : l'Europe et les États-Unis dans le nouvel ordre alimentaire mondial, Paris, Lettres du monde, 2003

  • Avec Jeanne-Isabelle Martinez, Europe-États-Unis : la guerre agricole de quarante ans, Paris-Budapest-Turin, L’Harmattan, 2003

  • Dir. et al. (préf. Juan Manuel Fabra Valles), Une constitution fiscale pour l'Europe, Paris, Lettres du monde, 2004

  • Avec Jean-Pierre Thiollet, Demain 2021 : la France entre la région, l'Europe, et le monde : entretiens avec Jean-Pierre Thiollet, Paris, Godefroy de Bouillon, 2004

  • J’apprends à lire la Constitution européenne : de A à Z, Paris, Godefroy de Bouillon, 2005

  • À tous les Français qui ont déjà voté une fois Le Pen, Paris, Lettres du monde, 2006

  • Avec Norma Caballero, La Mondialisation guérie : découverte du vaccin douanier, Paris, Lettres du monde, 2007

  • Dir. et al. (préf. Michel Danet), Les Droits de douane déductibles contre le retour du protectionnisme, Paris, L'Harmattan, 2008

  • Avec Norma Caballero, L'Album secret du Parlement européen, Montpellier, Maison de la vie, 2009

  • Dir., et al. (préf. Ahmed Elallali), L'Autonomie financière territoriale : un paradigme planétaire revisité, Paris, L'Harmattan, 2014, 

Tel : 06 03 40 30 23

FORCE VIE   avec Jean Claude Martinez