La création  d’un  Plan  régional vigilance  verte  avec une structure   de prévention des crises agricoles

Régulièrement,  depuis des décénnies,

 

  • les mêmes crises  agricoles  surviennent  sur :

 

- la faiblesse des prix de la viande bovine et porcine

- la mévente cyclique des vins

- la chute des prix des pêches, nectarines…

- le manque de fourrage

- la situation d’étouffement de nos producteurs de lait

- la politique déloyales des centrales d’achat des grandes surfaces

 

  • Les mêmes manifestations de  colère et de désespoir des vignerons , éleveurs, arboriculteurs, avec parfois des drames dont Monredon reste l’illustration

 

  • Les mêmes techniques d’expression  du problème:

         - Opérations escargots de tracteurs

         - Déversements de fumier, fruits , lait, vin , devant les préfectures, les supermarchés , comme encore à Cahors ou            Rodez en juillet 2015

 

Cette permanence des révoltes, montrent bien que les  dirigeants élus n’ont  pas été capables  de mettre en place les organes d’anticipation et de traitement  des crises agricoles

 

Le Conseil régional doit  mettre en place, avec les organisations agricoles,  ce Plan Vigilance Verte  permettant de prévenir  et de traiter en amont  les causes  structurelles  des crises agricoles à répétition, spécialement dans les secteurs de l’élevage sinistré même si chacun sait que les vrais centres de décisions sont à Bruxelles, à Genève de l’ OMC  et dans les négociations internationales des accords transatlantiques et trans-Pacifiques .

Tel : 06 03 40 30 23

FORCE VIE   avec Jean Claude Martinez